Les détecteurs à ultrasons d’elobau

précis, flexibles, fiables

Les mesures de précision sont indispensables dans de nombreux domaines, tels que la technologie et la médecine. Les ultrasons et les détecteurs utilisant cette technologie donnent des résultats qu’aucune autre méthode ne permet d’obtenir. Efficace, cette technologie à ultrasons est également extrêmement simple.

ultraschallsensoren
DOMAINES D'APPLICATION & GAMME DE PRODUIT

Différents capteurs à ultrasons

Des solutions adaptées à chaque application

Un détecteur envoie des ondes ultrasoniques à haute fréquence, ces ondes sont renvoyées par l’objet cible puis le détecteur les reçoit. La durée du processus permet de mesurer la distance. Cette méthode permet de mesurer des écarts et de déterminer la position des objets. Les détecteurs à ultrasons sont donc les instruments idéaux pour de nombreuses tâches de mesure et de contrôle dans l’industrie et d’autres secteurs.

Les détecteurs d’elobau sont proposés dans trois formes cylindriques différentes, à intégrer facilement dans toutes les machines. Ils s’adaptent aussi à de nombreux modes d’exploitation. Connectés avec des sorties numériques ou analogiques, ils offrent la solution adaptée à presque tous les besoins.

Ils s’adaptent aux espaces exigus, car une synchronisation et un multiplexage fiables permettent d’éviter les diaphonies et assurent un fonctionnement sans interférences. Les nombreux modes d’application des détecteurs à ultrasons d’elobau sont enrichis par le respect de la directive ATEX concernant les atmosphères explosibles.

Enfin, contrairement aux produits d’autres fabricants, les détecteurs à ultrasons d’elobau sont dotés d’un revêtement en céramique. Ce revêtement améliore l’efficacité de la transmission des détecteurs lors de l’émission et de la réception des signaux.

directives

Atex

Deux précautions valent mieux qu'une

Ils s’adaptent aux espaces exigus, car une synchronisation et un multiplexage fiables permettent d’éviter les diaphonies et assurent un fonctionnement sans interférences. Les nombreux modes d’application des détecteurs à ultrasons d’elobau sont enrichis par le respect de la directive ATEX concernant les atmosphères explosibles.

Opération

Qu’est-ce qu’un détecteur à ultrasons et comment fonctionne-t-il ?

Dans la plupart des cas, un détecteur à ultrasons est à la fois un émetteur et un récepteur. Le principe de mesure est simple : Le détecteur envoie à intervalles réguliers de courtes ondes sonores à haute fréquence en direction de l’objet cible. Ces ondes se propagent dans l’air à la vitesse du son. Quand elles rencontrent l’objet, celui-ci les reflète et les renvoie par écho en direction du détecteur. L’électronique intégrée détermine la distance à partir de la durée séparant l’émission de la réception.

Cette méthode offre une excellente suppression d’arrière-plan, car il mesure la distance à laquelle se trouve l’objet grâce au temps de propagation sonore et non par mesure d’intensité.

Les détecteurs à ultrasons permettent d’évaluer la position d’objets composés de matériaux très variés tels que le métal, le plastique ou le bois. La couleur de l’objet n’a aucune incidence. Ils détectent sans problème les surfaces en verre, tout comme les câbles ou films les plus fins. La poussière de l’air, les brouillards de peinture ou les dépôts légers sur le détecteur ne faussent pas les mesures des détecteurs à ultrasons elobau.

Types

Quels sont les différents types de détecteurs à ultrasons ?

elobau produit des détecteurs à ultrasons pour différents modes d’exploitation : détecteurs à réflexion directe, barrages en mode reflex et détecteurs barrières.

    Détecteur à réflexion directe

    Le fonctionnement en tant que détecteur à réflexion directe est le mode d’exploitation le plus courant des détecteurs à ultrasons. Un seul boîtier regroupe l’émetteur et le récepteur des ondes ultrasoniques ainsi que l’électronique. Pour prendre des mesures, ces modèles utilisent la réflexion renvoyée au détecteur par l’objet cible. Si un objet entre dans le champ de mesure du détecteur, l’écho provoqué par l’objet déclenche un changement de rapport.

    Barrage en mode reflex

    Lors du fonctionnement par barrage en mode reflex, le détecteur à ultrasons sert également à la fois d’émetteur et de récepteur. Cependant, contrairement à la réflexion directe, le signal ultrasonique y est renvoyé en permanence par un réflecteur de référence installé. Ce réflecteur peut être une plaque de métal ou de plastique orientée de manière appropriée. Les supports présents dans l’environnement tels que les murs, le sol et les tapis roulants peuvent également servir de réflecteur.

    S’il n’y a rien entre le détecteur et le réflecteur, le détecteur à ultrasons reçoit en permanence le même écho, sans réagir. Si un objet passe entre le détecteur et le réflecteur, il y a en principe trois possibilités différentes qui provoquent un changement de rapport.

    ❶ Un petit objet détecté par le détecteur se trouve devant le réflecteur de référence. Le détecteur reçoit également un écho du réflecteur.

    ❷ Un objet de grande taille est placé devant le réflecteur et cache complètement celui-ci. Ainsi, le détecteur détecte un écho du grand objet, mais pas du réflecteur.

    ❸ Un grand objet se trouve devant le réflecteur et le couvre, mais il n’est pas détecté par le détecteur, par exemple parce qu’il est penché. Dans ce cas, le détecteur à ultrasons ne reçoit pas de signal, ni de l’objet ni du réflecteur.

    Les trois situations déclenchent un changement de rapport prédéfini à la sortie du détecteur. Un barrage en mode reflex de ce type est particulièrement adapté à la reconnaissance d’objets absorbant l’énergie acoustique. Il est également utile pour différencier les objets dotés de surfaces difficiles à détecter d’autres objets, par exemple quand les objets sont en biais par rapport au parcours du signal.

    Barrière

    Contrairement aux modes d’exploitation précédemment décrits, le détecteur barrière utilise deux détecteurs à ultrasons. Le premier sert d’émetteur et le second sert de récepteur et accueille l’électronique de mesure. Les détecteurs sont placés dans deux boîtiers différents. Ils sont montés aux deux extrémités d’un axe. Si l’on place un objet entre les deux détecteurs, coupant ainsi le lobe acoustique, la sortie du détecteur récepteur déclenche un changement de rapport.

    En règle générale, la sensibilité du récepteur peut être réglée individuellement pour vous permettre de monter l’émetteur et le récepteur à différentes distances et de reconnaître des objets de tailles variées.

    Ce mode d’exploitation a plusieurs avantages. Tout d’abord, il résiste bien aux influences et perturbations extérieures. De plus, la portée des détecteurs est doublée. Cela permet de mesurer des objets de manière fiable même en cas de grande distance entre les détecteurs. Enfin, il offre une fréquence de commutation plus élevée ou une plus grande réactivité grâce à la commutation permanente entre l’émetteur et le récepteur.